J’ai replongé

C’était il y a 6 ans. Une bonne vieille année pourrie qui commençait comme la pièce de trop du jeu de Jenga, celle qui fait tout s’effondrer. Et bienvenue dans la spirale négative, accueillons ensemble les pensées tristes, une vision sombre de la vie, le désespôaaaaar … bref joie et bonheur dans mon coeur ! J’avais oublié qu’au-dessus des nuages il faisait toujours beau.

Alors un jour, j’ai créé un compte ici. J’ai laissé mes pensées s’apaiser, les mots trouver un ordre, les phrases se construire et est né mon premier bébé : le Chat Rose. (Ce Chat Noir qui se devait de voir la vie en rose). Il vit encore, même s’il n’évolue plus. J’imagine que les recherches Google qui y mènent sont toujours aussi farfelues et tournent toujours autour d’un espace de discussion coquin … Oui, niveau marketing et communication, je dois admettre que son petit nom n’était pas au point.

Bref, j’y ai mis de tout, mais surtout de l’autodérision et toute l’ironie possible sur ce qui pouvait se passer dans ma vie. Ce n’était pas toujours d’un intérêt collectif très poussé ! D’ailleurs, ayant surtout un rôle curatif à vocation de punching ball personnel, certains articles ont eu une durée de vie limitée et reposent aujourd’hui en paix dans les profondeurs des archives de ces lieux. Amen. D’autres en revanche ont eu leur petit effet. Pas (que) sur moi, non, sur vous aussi.

Je ne parle pas de mon tuto sur les fractionnés Runtastic par exemple qui a eu une vraie utilité et je pense même qu’on devrait lui attribuer le statut d’utilité publique (et que j’aurais mérité, vu le nombre de connexions, un abonnement premium gratos) ! Je suis fière surtout d’être coupable de premières inscriptions à une course, voire même à un semi-marathon. Mes petits récits de voyages vous ont parfois aidés à sortir des sentiers battus par le Lonely Planet et je compte bien continuer sur ma lancée. Mes pensées sentimentales sur le célibat vous ont aidé vous aussi à relativiser. Les mots posés sur mon métier d’hôtesse de l’air se sont retrouvés en une d’Hellocoton et je les ai même retrouvés à la virgule près sur une page Facebook dédiée à l’aérien … sans la mention de la source, pensez-vous ! (avec beaucoup de tendresse, j’ai demandé à l’auteur du crime de bien vouloir citer ses sources ou retirer l’article et il a choisi la deuxième option). Mes recettes pour les nuls vous ont inspirés. Enfin, c’était bien. Vous me donniez votre avis, on partageait nos expériences, j’y trouvais parfois la motivation qui me manquait.

Et puis j’ai arrêté, j’ai tout quitté. J’ai arrêté parce que je me disais que c’était quand même assez égocentrique cette histoire, d’étaler sa vie, sa science, en pensant que ça intéresserait quelqu’un. Quand on connait le niveau de confiance en soi qu’on peut m’attribuer … c’est assez ironique. Mais on m’a rappelé que mes mots servaient. On m’a même dit que j’étais douée. Je me suis rappelé que ça me plaisait de vous parler. Alors j’ai replongé.

Mais je voulais du neuf, du brillant, du remis à zéro. Alors je vous présente Rosa Chelton (un quasi-anagramme du Chat Rose).

Une mise à jour s’impose puisque quelques années ont passé, alors voici le bilan : niveau sport, j’en suis à mon sixième semi-marathon (et à ma troisième tendinite). J’ai arrêté les 10km mais je compte bien m’y remettre sérieusement. Je suis toujours hôtesse de l’air mais depuis 3 ans sur long-courrier. L’immobilier, qui était à l’époque mon métier, me manque mais je le pratique désormais à titre personnel puisque j’ai réussi à acheter mon premier appart et j’établis d’ores et déjà une stratégie pour investir dans le deuxième. Je crois bien avoir rencontré The one and only (doudou, si tu me lis …), j’y vais à coup de mon coeur, mon amour et tout ce que je pouvais trouver cheesy chez les autres qui me paraît si mignon aujourd’hui. Je dirais donc que le célibat ne me concerne actuellement plus, mais ne prenons rien pour acquis (… je te préviens, si tu me quittes, je pars avec toi). Certains d’entre vous entre temps sont devenus de véritables amis, et je découvre encore aujourd’hui le sens de ce mot. Enfin, je voyage toujours, mais peut-être un peu plus loin, et surtout j’y reviens.

Alors pour ceux qui me connaissaient déjà : c’est un plaisir de vous retrouver !

Pour ceux qui me découvrent : bienvenue par ici ! Et enchantée de faire votre connaissance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :